Les Uniformes pendant la campagne des Cent Jours - Belgique 1815

Commandant le 3ème Corps Cavalerie

Grade : lieutenant-général

Nom et prénom, (titre) : KELLERMANN Francois Etienne, comte de Valmy

Né le... - Mort le... : 4 août 1770 à Metz (57) - 2 juin 1835 à Paris

Biographie pendant les Cent Jours :
Sous la première Restauration, il se rallie comme son père à Louis XVIII. Il est, par ordonnance royale du 6 mai 1814, nommé membre du conseil de la guerre pour la garde royale. Inspecteur général pour l'organisation de la cavalerie dans les places de Lunéville et Nancy, le 1er juin, il reçoit la croix de Saint-Louis le 2, et, le 23 août, le Grand-cordon de la Légion d'honneur. Il commande une division de cavalerie sous les ordres du duc de Berry le 16 mars 1815 pour s'opposer au retour de Napoléon. Toutefois, pendant les Cent jours, il revient vers Napoléon. Fait Pair de France le 2 juin 1815, il prend la tête du IIIème Corps de grosse cavalerie de l'armée du Nord le lendemain. Après une belle charge aux Quatre-Bras, le 16 juin, il participe à la grande charge de Waterloo, un combat au cours duquel il est blessé. De retour à Paris, il sera chargé, quelque temps après, avec les généraux Gérard et Haxo, d'apporter à Louis XVIII la soumission de l'armée de la Loire. Son revirement de 1815 lui vaudra d'être tenu à l'écart par le nouveau pouvoir dans les premiers temps de la seconde Restauration. Mis en disponibilité le 1er août 1815, et en non activité le 4 septembre suivant, ce ne sera qu'en août 1817 qu'il retrouvera le droit de porter le titre de marquis de Valmy et que le 30/12/1818 qu'il sera de nouveau placé en disponibilité. À la mort de son père le 13/09/1820, il sera fait duc de Valmy et Pair de France.